Imprimer cette page

L'écolier

 

Au début des années soixante, le chemin de la Rochette fut pour moi celui de ma première école. Accompagné quelque temps par ma mère, je traversais matin et soir des taillis de châtaigniers que je trouvais impressionnants ! Tout ou presque me faisait peur: les serpents, les bêtes sauvages supposées hanter les bois, les oiseaux de nuit, et même les fantômes qui peuplaient l'imagination fertile d'un enfant de cinq ans peu habitué à braver soudain tant de dangers!

Assez vite pourtant j'ai appris à vaincre ces démons et à profiter pleinement de cet environnment privilégié: la beauté des fleurs sauvages au bord du sentier, la cueillette des cèpes à l'automne et des cerises au printemps, beaucoup de trésors inestimables se révélaient peu à peu.

Si j'ai voulu faire ce blog, c'est pour rester fidèle à cette mémoire qui m'accompagne depuis mon plus jeune âge, et à mes parents et grands-parents qui m'ont fait ce que je suis, à mes camarades d'école aussi dont je me souviendrai toujours.

Christian Bélingard

En haut de gauche à droite: Jean-Pierre Pécout, Christian Bélingard, Jean-Pierre Malissen, Bernadette Pécout, Mauricette Pécout

En bas de gauche à droite: Jean-Marie Pécout, Alain Pauliat, Martine Pécout, Gabriel Delassis, Gilles Pécout

L'institutrice est Mme Heyraud ( en intérim de Mme Lachièze)

 

Ce blog est aussi le prolongement de mon premier ouvrage publié en 1997 aux éditions Fanlac: un village arédien sur la route de Compostelle.

signer ici le livre d'or du blog

compteur html


Suivant: Ecoles