Dans une étude publiée en 1965 dans un bulletin du Bureau de Recherches Géologiques et Minières (B.R.G.M), M. A. Laporte présente un certain nombre de planches qui localisent les anciennes aurières de l'époque gallo-romaine en particulier dans le district aurifère de Saint-Yrieix-la-Perche.  La planche ci-dessous fait figurer le lieu de La Rochette. Les anciens chemins de long parcours qui traversaient cette paroisse ont été surlignés en rouge. On voit ainsi que le bourg était localisé au carrefour de deux importantes voies de communication en usage à l'époque préhistorique.