Clairement positionnée sur un très ancien carrefour routier  d'origine antique, La Rochette était un chef-lieu de paroisse situé jadis sur l'un des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle ( Via Lemovicensis ou voie de Vézelay). Les principales voies jacquaires nous sont connues par un manuscrit, Le Guide du Pélerin, publié dans la première moitié du XII° siècle. Selon l'auteur de ce guide, la Via Lemovicensis passait par Saint-Léonard et Périgueux. Voici une restitution de ces itinéraires qui ne formaient plus qu'un seul chemin au delà des Pyrénées: le camino francès.