Imprimer cette page

Yvonne Franco

Qui n'a pas eu un jour ou l'autre le désir de reconquérir un paradis perdu ? Qui n'a pas, tout au fond de sa mémoire, un lieu qui lui est cher, un jardin secret , une île sauvage? Dans les petits cahiers clos par un ruban qu'elle a commencé à rédiger dans les années 70, Yvonne Franco parle de sa vie, de ses amis, de ses passions. Bien qu'elle ait surtout vécu à Limoges à partir de l'âge adulte, elle consacre des pages entières à sa « bicoque » ou encore selon les jours, à sa « fermette » du Cheyroux , où elle venait partager avec son mari des moments de détente et de repos en fin de semaine.

Mais Le Cheyroux représente pour Yvonne bien plus que cela. Cette maison est celle de son enfance, où elle a grandi avec sa tante. Elle a eu ainsi l'occasion de connaître tous les petits secrets du pays. Elle a été marquée bien sur par le passé minier de la cette région, à l'époque où son beau-père travaillait au fonds des puits de Douillac et de Nouzillèras. Elle restitue par ailleurs l'ambiance campagnarde d'avant-guerre,  s'attarde sur certains personnages comme par exemple le  châtelain de Douillac, M. Saint-Marc Girardin, dont elle avait fait la connaissance jadis.

De son métier de décoratrice sur porcelaine, Yvonne Franco a su  tirer profit pour développer ses talents artistiques. Elle a peint en particulier des aquarelles où se reflète son amour de la nature. Cette passion pour la campagne, pour les fleurs, les oiseaux et les arbres, on la retrouve bien sûr tout au long de ces pages consacrées à ce petit coin de Limousin dont elle s'est toujours souvenue dans les heures difficiles de sa vie. Elle a bien voulu nous laisser, lorsque Jean-Pierre Badie et moi-même l'avons rencontrée, les traces écrites de son passage dans cette maisonnette dont  elle a dû partir, la mort dans l'âme. Grâce à Yvonne, ce sont des instants de vie glanés au fil des jours qui ressuscitent, par la magie d'une prose empreinte d'une bouleversante sincérité.

C.B.



Le Cheyroux, aquarelle d'Yvonne Franco



Précédent: Arbres
Suivant: biographie