Imprimer cette page

Nouzillèras

Un acte de 1594 mentionne les villages de "Nouzilhieras et Cheux Tandeau, paroisse de la Rouchete, mouvans en la fondalite de Messieurs du Chapitre de Saint-Yrieix et de M. de Chasteau-Bouchet". Le document, consultable aux archives départementales de la Haute-Vienne, précise que le 6 janvier 1594 un arpentage fut réalisé au "lieu noble de Doulhat"- l'actuel château de Douillac- "en présence de noble Jacques de la Foucaudie, escuyer, seigneur du lieu de Doulhat. Les rentes dues au Chapitre de Saint-Yrieix consistaient en un setier de froment, trois setiers de seigle, dix eminaux d'avoine, quarante sols d'argent et quatre poules. Les rentes dues au Seigneur de Chateau-Bouchet consistaient en deux setiers de froment, six setiers de seigle, huit eminaux d'avoine, quarante-neuf sols d'argent et quatre poules.

Le lieu-dit "Chez Tandeau" a disparu de nos jours. Mais il figure encore sur le cadastre dit "napoléonien" ( 1824).

 

A partir des années 1900 Nouzillèras est devenu une cité minière, dotée de sa propre école. En 1928, la cité des Mines comptait 48 familles ayant 37 enfants d'âge scolaire.

écoliers à Nouzillèras ( vers 1960)/ Collection Chauffaille

Découvrez les habitants de Nouzillèras en 1936


Nouzillèras

 

Nouzillèras 1

 

Nouzillèras 2

 

Nouzillèras 3

 

découvrez la position de Nouzillèras sur la carte

 

 


Précédent: Moulin de l'Eyssard
Suivant: Souillac