Imprimer cette page

gerba gauda

La gerbaude ( gerba bauda en occitan) est une très ancienne tradition. Dans le Centre, le mot désigne la grosse gerbe, parée de rubans, qui couronne le chargement de la dernière charretée de la moisson. George Sand évoque dans son roman Claudie cette réjouissance bachique qui termine la moisson: "On boira un coup pour arroser la gerbaude quand elle rentrera". En Auvergne, en Aveyron, en Bordelais, la gerba bauda est un repas de réjouissance qui termine les foins, les moissons, les vendanges.


Voici le témoignage de Louise Bélingard, agricultrice aux Juillardies, qui a connu la "Gerba bauda" dans sa jeunesse ( suivi de la chanson recueillie par Jean Delage à Confolens).

pour écouter, cliquez sur le bouton ci-dessous




Précédent: foires
Suivant: porcs "cul noir"